A lire, à voir, à écouter...2007 - Médiathèque d'Eybens
La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.Imprimer ce document.Ajouter aux favoris

A lire, à voir, à écouter...2007

 

Par Marie, décembre 2007

Toutes ces vies qu’on abandonne/ Virginie Ollagnier - Liana Levi, 2007

En ce mois de décembre 1918, à Annecy, l’armistice a beau être signée, les trains continuent de ramener du front leur cargaison d’hommes mutilés, âmes et corps blessés, à jamais meurtris. Claire jeune novice seconde le professeur Tournier à l’hôpital psychiatrique. Un soldat arrive, raidi et complètement recroquevillé sur lui même, insensible et muet. Avec une infinie patience Claire le masse et lui parle pour tenter d’atteindre sa conscience. En même temps, elle sent s’éveiller en elle d’étranges et troublants désirs.
Dans ce magnifique récit à plusieurs voix : celle, intérieure du soldat muet, celles de ceux qui le soignent, celle de Claire, on découvre ce qu’ont été les débuts de la psychanalyse clinique dans une France dévastée par la guerre.
Toutes ces vies qu’on abandonne…Le premier roman de Virginie Ollagnier, loin d’être triste ou pessimiste démontre à quel point la vie, encore et toujours, est la plus forte.

 

 

Par Dominique, novembre 2007

Les Fleurs du Mal : illustrées par la peinture symboliste et décadente / Charles Baudelaire - Editeur Diane de Seillier - 2007

Rien de bien nouveau pourrait-on être tenté de se dire ; Baudelaire poète du XIXème siècle, souvenir peut-être enfui ou oublié dans nos mémoires scolaires. Mais, cette édition des Fleurs du Mal illustrée par la peinture symboliste de la fin du XIXème est fascinante de beauté pour le lecteur qui se laisse happer par « mes yeux, mes larges yeux aux clartés éternelles » et plonger dans l’univers symbolique de Baudelaire où le spectacle de la vie devient sensation, les paysages des états d’âme… « Correspondances…correspondances » cet invisible que la poésie, la peinture tentent de rendre visible. Lire, voir, écouter…et vibrer « Les parfums, les couleurs et les sons se répondent… » Telle est l’invitation qui vous est faite….

 

 

Par Françoise, octobre 2007

Philosophie des âges de la vie : pourquoi grandir ? Pourquoi vieillir ?
/ Deschavanne, Eric ; Tavoillot, Pierre-Henri
– Paris : Grasset, 2007

Crise…de maturité, crise de générations ?
"Nous vivons toujours les âges, mais ne savons pas encore très bien comment penser la nouvelle façon dont nous les vivons..."
Deux philosophes se livrent à une enquête sur la brève histoire des âges de la vie, sa reconfiguration complexe et fragile, son évolution actuelle.
Clair, documenté par l’apport de multiples disciplines (psychologie, biologie, sociologie, démographie, ethnologie, histoire et politique), cet essai interpelle individus et collectivités sur les enjeux de société et les questions philosophiques qui sont liées.
"Paradoxe : c’est au moment où, grâce à l’allongement de l’espérance de vie, nous avons le plus de chance de vivre la totalité des âges que les moyens de les concevoir vraiment nous font le plus cruellement défaut…"
Jeunes, vieux, sans âge...le débat reste ouvert...et la jeunesse persiste, privilège de tout âge.

 

Par Fabrice, septembre 2007

Echu Mingua /Angá :perc., direction d'orchestre
World circuit - dist. Harmonia Mundi, 2006

Le plein d’énergie pour la rentrée ? Passez-vous un bon disque de… De quoi, au fait ? Jazz latin, funk malien, hip-hop argentin, électro-salsa, folk expérimental ? Tout cela ensemble avec l’explosif et inclassable Echu Mingua d’Angá ! Miguel « Angá » Díaz, percussionniste cubain mais surtout musicien « tout court », curieux, généreux, aventureux, se fichait bien des étiquettes et ne pouvait que transgresser les frontières. Virtuose des congas, sideman de musiciens d’horizons divers, du Buena Vista Social Club à Steve Coleman, il enregistre un unique album sous son nom avant de décéder brutalement, en 2006, à 46 ans. Demeure cet opus extraordinairement inventif, qui sublime standards et compositions, avec des invités tels DJ Dee Nasty ou le flûtiste « Magic » Malik Mezzadri. Inclassable ? Ma foi, à la médiathèque nous rangeons cette galette dans le bac « Musique du monde, Amérique latine », mais c’est bien parce qu’il faut trancher…

 

Par Claudie, juillet 2007

La Nature sous son toit : hommes et bêtes , comment cohabiter ? / Jean-François
NOBLET

Ed Delachaux et Niestlé, 2005

Pour Jean-François Noblet, conseiller technique environnement au Conseil Général de l’Isère, le comble du bonheur est de vivre dans une maison remplie de bêtes sauvages de la cave au grenier, y compris derrière les volets et dans les trous du mur. Il nous explique comment identifier ces drôles de squatters que sont les chauve-souris, hérissons, hirondelles, lézards et même couleuvres afin de mieux les accueillir, pour se réconcilier avec la nature, mais aussi car ils sont de précieux auxiliaires dans la lutte contre les parasites. Si l’on désire une maison vivante, il faut qu’elle devienne un véritable écosystème comprenant des insectes proies et des prédateurs. Alors ne traquez plus les araignées dans votre appartement. Leur présence démontre que votre logement est favorable à toute une chaîne alimentaire et elles vous aideront à limiter mouches et moustiques.

 

Par Céline, juin 2007

Salade russe aux noix de Grenoble / Christophe Chaplais
Ed Alain Bargain, 2006

L’été est propice à l’évasion par la lecture.
Le dernier polar de Christophe Chaplais ne nous emmène pourtant pas loin puisque son intrigue se déroule entre Saint-Marcellin et Grenoble.
Arsène Barbaluc, inspecteur gastronomique et héros récurrent de l’auteur, est à nouveau mis à contribution pour résoudre l’assassinat de son ami gendarme à Saint-Marcellin.
Tout ici fleure bon l’ambiance culinaire, notamment dans les titres des chapitres. Ainsi, on assiste à de savoureuses poursuites dans les rues de Grenoble et on a l’eau à la bouche lors de descriptions de mets et de vins plus fins les uns que les autres.
Barbaluc a beau mener l’enquête, il reste fin gastronome ! Le tout est bien entendu assaisonné d’espions russes, de maîtres-chanteurs et de trafics de clandestins. La meilleure des recettes pour un excellent moment.

 

Par Marie, avril 2007

Apprendre à marcher aux enfants / Mikaël Ollivier - Ed. des 3 rives, 2006

Dans chacune de ces 12 nouvelles, Mr. Ollivier décrit avec finesse et pudeur les sentiments contradictoires qui imprègnent les relations des pères avec leurs enfants :
un homme tourne le dos à l’amour de peur de perdre ses enfants ; un autre cède au dernier caprice délirant de son père mourant ; un troisième souffre le martyre quand sa fille de 19 ans dort pour la première fois avec son petit ami à la maison…
12 situations presque banales qui vont révéler à ces hommes et à nous, lecteurs, l’extrême fragilité qui habite tout être humain engagé dans une relation d’amour.
Comme le dit M. Ollivier : "ces histoires se sont imposées à moi parce que je suis père, parce que je suis fils, parce que nous sommes tous enfant de quelqu’un, parce que mes petits grandissent trop vite et parce que celui qui m’a appris à marcher est devenu grand-père"
Un livre émouvant et juste, à lire par tous, hommes ou femmes.

 

 

 

Par Claudie, mars 2007

Trop de pétrole ! : énergie fossile et réchauffement climatique / Henri Prévot. - Seuil, 2007.
Contrairement aux idées reçues, l’énergie fossile est surabondante. C’est plutôt le risque de réchauffement climatique qui va nous obliger à la remplacer, sans changer radicalement nos modes de vie… Invité de l’Odyssée des savoirs, Henri Prévot apporte des réponses fortes et originales à la question énergétique.

La Médiathèque s’associe au cycle de conférences "Odyssée des savoirs" données à l’auditorium en 2007, en vous proposant une sélection de livres sur le pétrole et la question énergétique.

 

 






Conférence-débat du jeudi 22 mars à 20 h 30 à l’Odyssée avec vente-dédicace du livre d’Henri Prévot
Pétrole : comment y sommes-nous entrés ? Pourquoi et comment en sortir ?
Avec Henri Prévot (ingénieur général des Mines)

 

 

 

Plein Chant de Gérard Pierron, Djal, Kordevan
Harmonia Mundi/Le Chant du Monde, 2006

Vous avez dit "populaire" ? Le double CD « Plein Chant », comme le spectacle du même nom, rend hommage à Edmond Thomas, éditeur de poètes dits « populaires », c’est-à-dire non pas célèbres, mais au contraire humbles, voire anonymes – même si on trouve des plumes assurées telles celles de Pierre Louki, Allain Leprest ou Valéry Larbaud. Au total, 28 poèmes deviennent ici des chansons poignantes ou douces, réalistes ou drôlatiques, chroniques prolétaires ou élégies du quotidien. Derrière la voix de l’initiateur du projet, Gérard Pierron, ou plutôt tout autour d’elle, la douzaine de musiciens, membres des groupes grenoblois Djal et Kordevan rivalise d’imagination, de virtuosité, de chaleur et de malice… en somme une fête "populaire", ici aussi au meilleur sens du terme. Dernier ingrédient de ce magnifique album : les mains dessinées, diverses comme autant d’hommes au travail, offertes par Ernest Pignon-Ernest.

Accès catalogue

RECHERCHE DOCUMENTAIRE ET COMPTE LECTEUR

  • Réservez des documents, prolongez vos prêts, empruntez des livres numériques, accèdez aux cours en ligne ToutApprendre.com... Demandez vos identifiants aux bibliothécaires !

Musique en ligne

Découvrez nos playlists musicales, nouveautés et coups de coeur en ligne sur notre compte SoundCloud ou à la médiathèque sur une borne tactile à votre disposition dans l'espace musique.

 

Partager sur : Facebook Twitter

Médiathèque-eybens.fr

Médiathèque municipale
Espace culturel Odyssée :

89 avenue Jean Jaurès, 38320 Eybens
Tél. 04 76 62 67 45  -  Contact

Horaires d’ouverture de la médiathèque :
cliquez ici